site de laongo

02/02/2010 - Pays : Burkina Faso - Imprimer ce message

Bonjour à vous tous,

Ce dimanche 31 janvier, nous sommes allés sur le site de Laongo, site granitique dans lequel des sculpteurs du monde entier se retrouvent depuis 1987 pour travailler sur les rochers qui affleurent. Musée naturel, en pleine savane, on trouve ici des représentations très traditionnelles et d'autres beaucoup plus modernes qui nous parlent de la sculpture d'aujourd'hui.
Petit résumé en images, avec explications made by fodé et zoé des oeuvres qui nous ont le plus touchées :

Image 1 : Sur cette première sculpture on voit des migrants Burkinabés quitter leur pays pour se rendre en Côte d'Ivoire. Il faut savoir que depuis les indépendances, nombreux sont les burkinabés qui ont participé à la construction de la Côte d'Ivoire, et travaillent aujourd'hui dans les plantations ivoiriennes. Cette sculpture témoigne du mépris qu'on pu avoir certains ivoiriens vis à vis de ce peuple. Ici le paysan burkinbés quitte son pays la tête haute, et couronnée de prestige mais au fur et à mesure de son voyage, sa taille et son prestige diminuent jusqu'à le rendre presque invisivble à force d'être courbés devant ceux qui le méprise. Petite morale : Nous sommes finalement tous l'immigré d'un autre, et devrions apprendre  à devenir  des hommes intègres ...

Image 2 , 3,4 : le travail de Hadji Bachir ( http://www.cygale.com/hadji/fichehadji.html )

Qu'il nous parle de la souffrance de l'âne pour représenter les maux du monde, ou représente un dictateur borgne empêché de crier les désirs les plus profonds de son être car il  ne représente que lui, Bachir Hadji, utilise le granite, le bronze et la couleur rouge dans des formes simples et éculés qui fonctionnent à merveille et saississent les coeurs.

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Copyright © Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.